MIAM: Providence. Fracas psychédélique en Nouvelle-Angleterre.

Providence. Fracas psychédéliques en Nouvelle-Angleterre.
Exposition du 4 décembre 2015 au 22 mai 2016
Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny
34200 Sète
Tel. 0033(0)499047644
Dossier de presse: Providence DP

Le Miam fête ses 15 ans à Providence.

” 15 ans de découvertes et de recherches pour ouvrir les horizons de l’art contemporain. 15 ans d’expositions pour changer notre regard et faire tomber les frontières. 15 ans à l’affut de créateurs inclassables et d’œuvres rebelles à la taxinomie.
Depuis quelques années, le MIAM a prêté ses clés (ainsi que ses équipes et ses modestes budgets) à des artistes qui nous ont dévoilé leurs influences et ont partagé leur biotope artistique avec le public. Que ce soit les cinéastes mythiques canadiens Guy Maddin et Noam Gonik qui nous plongèrent dans les longues nuits d’hiver prolifiques de Winnipeg, le peintre expressionniste philippin Manuel Ocampo qui transporta à Sète les rues de Manille et ses artistes ou le peintre, sévillan depuis des générations, Curro González qui leva le voile sur une scène sévillane contemporaine bouillonnante depuis les années 80. Ces différentes immersions dans les univers visuels de ces villes-monde ont démontré combien les artistes sont des capteurs et témoins privilégiés de tous les débordements esthétiques qui marquent un lieu et lui donnent son identité.

En 2015, l’exploration continue sous la houlette de l’artiste-commissaire Jonas Delaborde, jeune pousse des années 90, rompu à une pratique de l’art collective qui lui a permis en particulier de tresser des liens transatlantiques avec des dessinateurs et artistes de la ville de Providence aux Etats-Unis.

L’année dernière, j’ai visité cette ville, capitale de l’État de Rhode Island, une des plus anciennes des Etats-Unis, jamais vraiment remise de son déclin industriel à partir des années 20. J’y allais sur la piste de l’écrivain Lovecraft (1890-1937), le « reclus de Providence » qui y était né, y avait passé le plus clair de son temps et était devenu l’écrivain mythique qu’on redécouvre aujourd’hui. La mémoire de l’écrivain est discrète dans cette petite ville de province où un café Starbuck occupe sa maison natale. En revanche son héritage est bien présent, vivant dans les œuvres des artistes que j’ai eu la chance de rencontrer et que Jonas Laborde nous convie à découvrir dans l’exposition Providence. Fracas psychédéliques en Nouvelle Angleterre.

Jonas Laborde nous propose de découvrir ce gisement particulièrement riche d’artistes issus des années 90 comme lui ou ceux du collectif FORT THUNDER, équipe d’artistes anarchistes punk qui mélangent peinture, installation, graphisme, BD et musique.”

Hervé Di Rosa, président de l’association de l’art modeste.

Artistes invités: Mat Brinkman (1) Melissa Brown (2) Brian Chippendale (3) Jessica Ciocci (4) Jim Drain (5) Philippe Druillet (6) C.F. (7) Leif Goldberg (8) Jungil Hong (9) Ben Jones (10) Marie Lorenz (11) Takeshi Murata (12) Ara Peterson (13) Francine Spiegel (14)

Hervé Di Rosa devant la tombe d’H.P. Lovecraft, au cimetière Swan Point à Providence, mai 2014.