Di Rosa L’oeuvre au Monde

Exposition ” Di Rosa L’oeuvre au Monde”
du 20 octobre 2018 au 20 janvier 2019
Musée La Piscine – Musée d’art et d’industrie André Diligent
23 rue de l’espérance 59100 Roubaix

 

Dossier de Presse Hervé Di Rosa Roubaix – La Piscine 2018

“Hervé Di Rosa est de Sète. Il est né en 1959, dans cette île singulière comme la nommait Paul Valéry, autre sétois célèbre. Mais Sète, c’est surtout un port depuis plus de 350 ans. Peut-on voir là l’explication du goût de l’artiste pour le voyage, son appétence pour le monde ? Depuis 1993, il a parcouru en 19 étapes, un monde géographique, un monde intime, un monde artistique, un monde humain. Voyage spatial et temporel.

De Sofia à Kumasi, de Porto-Novo à Patrimonio, de La Havane à Séville, de Tel Aviv à Miami, de Durban à Mexico, de Binh-Duong à Tunis, de Paris Nord à Little Haïti, de Foumban à La Réunion, d’Addis-Abeba à Lisbonne, avec de la toile, de la peinture, des câbles de téléphone, du laque, des sequins, des broderies, des pierres, du bronze, de l’or, de la terre, du bois, des coquillages, de la céramique, de l’argent, des peaux tannées, du verre, du papier, de l’aquarelle, des perles… aidé par les meilleurs artisans, Hervé Di Rosa, patiemment, généreusement, poursuit son œuvre commencé il y a quelques décennies, peut-être sur le port de Sète.

Roubaix, ville-monde, se devait d’accueillir une sélection de ces réalisations et de présenter pour la première fois au public, et au cœur de l’exposition, les dernières œuvres céramiques d’Hervé Di Rosa, réalisées lors de la 19e étape du tour du monde créatif de l’artiste, auprès des prodigieux artisans de l’entreprise Viúva Lamego, l’une des fabriques historiques d’azulejos du Portugal.”

Commissariat Sylvette Botella-Gaudichon, Attachée de conservation à La Piscine de Roubaix Scénographie Cédric Guerlus / Going Design

Catalogue publié à l’occasion de l’exposition aux éditions Snoeck, avec le soutien d’Art to Be Gallery.

Cette exposition a reçu le soutien important de la Région Hauts-de-France, de la Métropole Européenne de Lille et un mécénat exceptionnel de Viúva Lamego et de l’Ambassade du Portugal en France. La scénographie est réalisée grâce au généreux concours des peintures Flamant distribuées par Tollens.